Comprenez-vous les Ecritures ?

La plupart des chrétiens ne sont pas sur le terrain scripturaire. Dans un premier temps, nous devons comprendre qu’il existe des ouvriers qualifiés pour amener la connaissance de Christ. Ce n’est pas qu’ils soient des intermédiaires, seulement, ils ont une grâce plus importante et les dons de dispensation. En effet, Le connaître, c’est tout l’intérêt de suivre les ministères.

Seul un enseignant peu enseigner. Le pasteur a des dons similaires, mais une grâce différente, de sortes qu’ils ne peuvent pas remplacer les spécialistes. Si d’autres, qui ne sont pas doués et approvisionnés, prétendent faire ce travail, ils vous tuent. Ils vous proposent des paroles vides, au lieu de la lumière de la vie, alors vous errez sans vraie connaissance.

Les dénominations dont je parle souvent, sont des cimetières spirituels. Quand le Seigneur en parle, Il dit qu’elles ont la réputation d’être vivante, mais qu’elles sont mortes. Pourtant, elles sont remplies de vrais croyants. Seulement, ils ne peuvent pas croire au-delà du simple salut initial jusqu’à atteindre le salut complet.

Les saints qui sont dans ce piège ont des enseignants, qui peut-être ont les dons, mais n’ont pas la grâce. Si c’était le cas, ils comprendraient que le fondement de la saine doctrine, Christ, est blasphémé dans cette Babel protestante. Ils la quitteraient, et enseigneraient le fondement aux saints qui ont une oreille pour entendre.

Aucun des serviteurs de ces sectes ne peuvent conduire la restauration de la vie de l’église. Et dite-moi, comment les saints pourraient-ils être bien enseignés, sans des enseignants instruits de la grâce. Est-ce que vous réalisez la position des chrétiens des dénominations ?

A force de s’enorgueillir dans les apparences, ils ont été anesthésiés. Le diable peut se féliciter de la défaite apportée aux saints.

Mais grâce soit rendue au Seigneur : Il dit que tout blasphème contre Lui est pardonné. C’est pourquoi, nous pouvons encore obtenir le salut de l’âge à venir. Toutefois, pas sans la foi. Et Il suscite des serviteurs dans Sa grâce, afin de conduire une restauration de la vie de l’église sur le fondement.

Sachez que tous ne croient pas, et ne croiront pas forcément la vérité, même avec l’abondance de la lumière.

Les paroles mortes qu’ils entendent ne sont pas de Dieu. Elles ont endurci les cœurs, par la séduction de la mort. C’est ce que l’on appelle l’apostasie. Leur témoignage n’a pas la saveur de Christ, mais est conforme au courant du monde. S’ils croient le contraire, c’est parce qu’ils sont séduits dans la chair : c’est la chrétienté, la vision babylonienne religieuse.

La parole du Seigneur est vivante, mais dans leur bouche, il y a un ministère de la mort.

Je dirais aux protestants (baptistes, pentecôtistes, adventistes, etc.), que même les catholiques disent les paroles de la Bible. Mais aucun de vous ne dira qu’ils parlent avec la grâce de Dieu.

Lorsque les saints sont en dénomination, ils ont un standard qui est, une large porte de perdition. Vous avez bien entendu.

Il ne s’agit pas d’une perdition éternelle, mais temporaire, celle de la couronne de justice. Mais bon, la perte est tout de même importante, puisqu’elle dure mille ans, de honte et de regrets amers.

La porte étroite par contre, est sur le fondement. Le Seigneur dit que pour s’emparer du royaume millénaire, il faut être violent dans le bon combat. Ceux qui croient à temps, passeront l’épreuve, et recevront la récompense du vainqueur.

Ne confondez pas le sort du croyant avec celui de l’incroyant. Les saints ont la vie éternelle, alors que les fils du malin sont sur la sellette.

Tant de croyants ne comprennent pas les Ecritures, jusqu’à faire des amalgames. Pour beaucoup, perdition égal enfer, indépendamment de tout contexte. S’ils étaient convenablement enseignés, ils comprendraient les degrés du salut glorieux. Les Ecritures sont riches ; ce sont les saints qui sont pauvres dans leur compréhension. C’est pourquoi, plutôt que de chercher hypocritement des enseignants pour leur plaisir, cherchez la foi sur le fondement.

Aucun croyant ne parviendra à la connaissance de Dieu et de Christ, sans respecter le fondement pour y être édifié.

La porte étroite est l’engagement du zèle, pour le règne de Dieu, selon l’Evangile de Christ. Combien sont ignorants de la vérité. Et c’est parce que trop d’imposteurs usurpent la place des serviteurs compétents.

En fait, il n’y a peut-être pas de soldat plus brave et plus productif qu’un missionnaire pour le salut. Mais toute leur assurance peut-être aussi, la racine d’un orgueil indomptable.

Leur don est peu profond, par contre, leur œuvre est importante. Ce qui pourrait les perdre, c’est qu’ils s’imaginent pouvoir assumer une part au-delà de leur champ.

Ce n’est pas leur travail de conduire les saints au travers de la porte étroite, étant sans grâce pour cela. L’expérience m’a montré que plusieurs des dirigeants des dénominations protestantes, sont des missionnaires ou de simples évangélistes. Dieu sait que j’aime ce ministère, néanmoins, il ne me viendrait jamais de prendre leur place. En faisant cela, je serais non seulement improductif, mais j’échouerais à remplir mon véritable service.

La parole qu’ils ont est simple, et leur engagement doit être pour les âmes. Ils n’ont pas à enseigner, seulement à convertir et baptiser au Nom du Seigneur.

Un signe qui ne trompe pas : un soi-disant pasteur qui organise des croisades (évangélisation) n’est pas un pasteur. Quelle arrogance, que de prétendre tout faire par nos capacités limitées.

Quand j’étais en dénomination, le « pasteur » me dis qu’il avait tous les dons. Il prétendait même qu’il était appelé évangéliste, puis pasteur, et qu’il était en phase d’être apôtre… (…sans commentaire).

Ces « serviteurs » ne sont pas plus qu’un évangéliste ou un missionnaire, s’ils vont au-delà de leur localité. Voyez mes enseignements sur les ouvriers et les ministères, pour l’autorité spirituelle.

Pour revenir au sujet principal, sachez que les profondeurs des Ecritures sont cachées aux saints des sectes du christianisme. Sans la révélation de Christ, qui est le Chef à l’Eglise sur le fondement, il n’y a pas de vie.

Les protestants qui sont pourtant des croyants en majorité, ont une vision au travers de la porte étroite. S’ils ne se repentent pas, ils perdront la récompense. Mais s’ils se soumettent à la vérité sincèrement, ils marcheront en vêtements blanc avec le Seigneur et les autres vainqueurs.

Je suis ouvrier du Seigneur pour cette œuvre, et je prie pour la délivrance de mes frères et sœurs. N’hésitez pas à me contacter, moi, qu’Il envoie dans Son règne, pour votre salut complet.

Les Ecritures sont très profondes, mais la révélation est aussi large et élevée, aux dimensions de la réalité du royaume.

Que Dieu notre Père vous attire à Sa gloire, Jésus-Christ notre Seigneur, avec toute grâce, Amen.